Société Montesquieu
 

Le mal est venu de cette idée qu’il faut venger la divinité

L’Esprit des lois, XII, 4

Le mal est venu de cette idée qu’il faut ven­ger la divi­nité. Mais il faut faire hono­rer la divi­nité et ne la ven­ger jamais. En effet si l’on se condui­sait par cette der­nière idée, quelle serait la fin des sup­pli­ces ? Si les lois des hom­mes ont à ven­ger un Être infini, elles se règle­ront sur son infi­nité, et non pas sur les fai­bles­ses, sur les igno­ran­ces, sur les capri­ces de la nature humaine.

Charles-Louis de Montesquieu, L’Esprit des lois, XII, 4