Société Montesquieu
 

Lettres persanes à l’agrégation : suite du feuilleton

En sep­tem­bre 2013, le minis­tère de l’Education natio­nale avait dû publier un rec­ti­fi­ca­tif au B.O. afin qu’il soit plus clai­re­ment rap­pelé que l’édition des Lettres per­sa­nes au pro­gramme était celle de 2005, dont la pagi­na­tion et cer­tains conte­nus (notes, dos­sier cri­ti­que) dif­fé­raient de celle qui était don­née pour l’épreuve de gram­maire (2006).

http://mon­tes­quieu.ens-lyon.fr/spip.php?arti­cle1982

Il appa­raît que les exem­plai­res four­nis aux can­di­dats à l’oral d’agré­ga­tion de Lettres moder­nes sont ceux de l’édition de 2006… L’erreur a été reconnue, mais aucun chan­ge­ment ne sera effec­tué, au titre de l’égalité des can­di­dats.

Les can­di­dats doi­vent en être pré­ve­nus, mais ils doi­vent aussi être ras­su­rés : le texte des deux éditions est le même. La dif­fé­rence majeure est qu’ils n’auront pas à leur dis­po­si­tion le dos­sier des varian­tes, si utile par­fois pour les expli­ca­tions de texte et la com­pré­hen­sion d’ensem­ble de l’œuvre - mais une pré­pa­ra­tion de fond per­met d’autres appro­ches, tout aussi légi­ti­mes.

Catherine Volpilhac-Auger