Les Œuvres complètes de Montesquieu : nouvelles de l’édition (novembre 2013)

Il paraît nécessaire à ce jour (13 novembre 2013) de faire le point sur l’état d’avancement des Œuvres complètes de Montesquieu : d’importantes réunions d’équipe (Pensées, Correspondance) se sont tenues à Lyon entre le 8 et le 12 novembre, et ont permis d’envisager plus clairement les prochaines échéances et d’éprouver l’efficacité des chercheurs qui y sont impliqués.

Mais il est surtout temps d’évoquer les prochains volumes, et d’abord le tome XIX, Correspondance II (dir. Philip Stewart et Catherine Volpilhac-Auger) : il couvre la période qui va du retour des voyages à l’envoi du manuscrit de L’Esprit des lois à Genève (1731 - juin 1747). Dans ce volume de 570 pages sont présentées 288 lettres, actives et passives (ne sont pas comptabilisées les lettres non retrouvées).

Ce volume, livré à l’éditeur fin 2012, connaît un retard regrettable du fait qu’il n’a pas été présenté au Centre national du livre, comme prévu, en juin 2013. Il est donc nécessaire d’attendre le résultat de la prochaine session du CNL (février 2014) pour l’imprimer.

Le tome XVII, Extraits et Notes de lectures II (dir. Rolando Minuti ; le premier volume d’Extraits et Notes de lectures était constitué par les Geographica), est très avancé. La plupart des textes ont été adressés à des relecteurs extérieurs, comme il est d’usage ; certains, qui demandent des recherches plus approfondies, notamment pour établir leur cohérence chronologique au sein du corpus manuscrit, le seront dans les semaines qui viennent. L’ensemble pourra être envoyé à l’éditeur au plus tard au printemps 2014, pour publication en 2014-2015.

Devrait ensuite paraître le tome XX, Correspondance III (juillet 1747 - août 1750). On espère le remettre à l’éditeur à la fin de l’année 2014 ou au début de 2015, pour publication en 2015.

Mais un des points notables de l’avancement de l’édition est l’intérêt porté désormais au Catalogue de La Brède : il n’entre pas dans le plan de l’édition des Œuvres complètes, mais l’importance qu’il a prise depuis quelques années pour comprendre la démarche de Montesquieu, les informations qu’il livre sur la chronologie de ses œuvres (une étude serrée de ce manuscrit a récemment fait avancer de manière remarquable la recherche sur les Pensées) en font un élément capital. La prochaine édition électronique qui en sera fournie en 2014 (sous la direction de C. Volpilhac-Auger, avec le soutien du LabEx Comod) constituera la première étape d’une édition électronique des Œuvres complètes de Montesquieu, qui prolongera l’édition papier.

Celle-ci n’en reste pas moins prioritaire, et continue à mobiliser toutes les énergies de l’équipe d’édition.